Le 28 juin : "Rassemblés pour une ville humaine et écologique"

 

Le projet pour changer VilliersChanger vraiment les pratiques

Reconnaître et valoriser le travail des agents municipaux
Notre volonté de services publics rénovés et plus complets implique de reconnaître l’engagement des agents de la ville au service des citoyens en leur garantissant des conditions de travail épanouissantes, un véritable accompagnement professionnel dans l’évolution de leurs missions et un outil de travail modernisé.
Afin d’impliquer pleinement les personnels dans les missions de la municipalité, nous revaloriserons leur régime indemnitaire, mènerons un plan de titularisation pour mettre fin aux successions de CDD, et offrirons aux agents de nouvelles perspectives d’évolution de carrière par une politique de formation ambitieuse et la possibilité de mobilités volontaires au sein du territoire.
Nous redonnerons du sens et de la visibilité à leurs actions et les accompagnerons dans l’atteinte des objectifs fixés par la municipalité. Nous serons exemplaires en matière de recrutement et de promotion, en favorisant la parité, la diversité et la transparence des critères.

L’avenir de Villiers se joue aussi au sein du territoire
De nombreux sujets structurants ne trouvent pas leur solution uniquement à l’échelle municipale. Les mobilités, la lutte contre les pollutions, la gestion des déchets, l’emploi, l’attractivité économique ou la transition écologique sont autant de domaines pour lequel notre territoire Paris Est Marne et Bois, qui regroupe 13 villes et 500 000 habitants, est le niveau d’intervention compétent.
Les cinq conseillers territoriaux qui représenteront Villiers défendront les intérêts des Villiérains,
mutualiseront davantage de dépenses et assureront une bonne coordination des politiques en particulier en matière d’urbanisme et de développement durable.
C’est également dans ce cadre territorial que nous comptons mener une étude de faisabilité pour exploiter le potentiel géothermique de notre ville pouvant assurer le chauffage d’au moins 4 800 logements.

LE BUDGET DE VILLIERSSUR-MARNE
Fin 2018,Villiers-­sur-­Marne affichait une dette élevée de 65 M€, soit une capacité de désendettement de 11,5 ans (moyenne nationale : 5,5 ans) et un encours de dette par habitant de 2 260 euros (moyenne nationale : 987 euros). Ainsi, après remboursement des dépenses de fonctionnement et des emprunts (capital et intérêts), la ville disposait de 5,30 M€ pour financer ses investissements.
Les charges financières représentaient 75 euros par habitant (contre une moyenne de 32 euros pour les communes de même strate). Les charges de fonctionnement représentaient 1 474 euros par habitant (contre une moyenne de 1 267 euros pour les communes de même strate).

http://www.villiersvillehumaine.fr/wp-content/uploads/2020/01/TabCapexOpex.jpg

http://www.villiersvillehumaine.fr/wp-content/uploads/2020/06/logo-officielFullHaut-320x180.png

Site officiel de la campagneRassemblés pour une ville humaine et écologique

Contact
06 25 36 02 19
Le Jeudi et dimanche 10H00 - place Remoiville